es-DAMIEN HUREAU, UN SACRE CADET.....

20.04.2020

Article "Raconte-moi les boules" 2012

Un certain nombre d'observateurs avaient pronostiqué une finale entre Lyon et Nice au dernier "Trophée des villes" à Montauban, il n'en fut rien ! A cause de l'équipe d'Angers - ou de "L'équipe Danger" pour les Rhodaniens... -, composée de Pierre Caillaud, de Rodrigue Soubarere, de Christophe Hureau, l'ainé, et de Damien HUREAU, le cadet, qui n'ont laissé auccune chance à Christophe Sarrio, associé à Romain Fournié, Maison Durk, et Pierrick Caillot.
Face au tir souple et précis de Damien HUREAU, qui a encore fait des ravages en alignant les carreaux, ce n'est certes pas à "
La douceur angevine", dont parle le Poète, que ses adversaires ont eu le sentiment de se frotter...
Ironie du sort, Damien HUREAU va s'incliner en finale de ce trophée 2012 contre les mercenaires du "
Duc de Nice", Philippe Suchaud, Ludovic Montoro, Daniel Rizo, et Dylan Rocher, alors que c'est à Nice, justement, qu'il l'avait gagné en 2003, avec son f'rère Christophe, ainsi que Patrick Vilfroy et Jean-Yves Kerouedan.
C'est encore avec son frère que Damien HUREAU s'est adjugé un maillot tricolore à 20 ans, en 1998 donc, à Chambon/Voueize en remportant le "
France doublettes", face à Michel Loy et Didier Choupay en finale.
A noter, pour la petite histoire, que c'est également eux qui ont mis un terme au parcours de la doublette de mon département de Saône-et-Loire, à savoir Thierry Berthelot et Olivier Fourrier.
Ce titre reste un des meilleurs souvenirs de Damien HUREAU, avec son titre de champion du monde, évidemment, conquis en 2004 à Grenoble aux côtés de Bruno Rocher, Michel Loy, et Bruno Le Boursicaud.
Par contre, c'est dans la catégorie des pires, entendez par là des plus douloureux, qu'il range sa finale perdue en 2007 à Saint Louis, avec David Le Dantec, face à Philippe Quintais et Henri Lacroix.
En 2009, Damien HUREAU est à Taïwan, à Kaohsiung, exactement, où il remporte les VIIIèmes jeux mondiaux en compagnie de Julien Lamour.
A mettre encore à l'actif de ce jeune joueur, les Masters 2001 et 2004, qu'il gagne à Pornichet, pour les premiers, avec son frère Christophe, Julien Lamour, et Partick Vilfroy, et à Sète, pour les seconds, avec Bruno Rocher, Julien Lamour, et Bruno Le Boursicaud.
Souvent sur les podiums des grandes compétitions, titulaire de nombreux titres départementaux et régionaux, Damien HUREAU, à 34 ans, est une valeur sure de la petite boule dont le palmarès n'a certainement pas fini de s'étoffer.
Qui plus est, on le dit tout à fait sympathique et abordable, ce qui n'enlève rien à la qualité d'un champion, bien au contraire !
Nul doute, quand il pense à lui que Christophe, "
Le grand frère", qui a bien entendu participé à sa formation, doit se dire à chaque fois que le "Petit" est aujourd'hui "Un sacré Cadet !"